Qu’est-ce que le capteur PMH ? | Kyump Qu’est-ce que le capteur PMH ? – Kyump
Kyump.com,
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion
Retour à l'accueil
Derniers articles publiés :

Le car sharing : avantages et inconvénients

Libéralisation du marché des pièces détachées automobiles : c’est pour bientôt

Comment fonctionne un différentiel ?

Votre cote auto gratuite en quelques clics :

Qu’est-ce que le capteur PMH ?

Publié le 06.03.2019 - Mis à jour le 09.04.2019



Le capteur PMH (Point Mort Haut), également appelé « capteur de régime » ou « capteur vilebrequin », est un élément électronique composant le moteur. Son rôle est d’informer le calculateur sur la position des pistons du moteur du véhicule afin que celui-ci adapte l’injection du carburant.

Comment fonctionne le capteur PMH ?

Le capteur Point Mort Haut fonctionne sur le même principe que le capteur ABS. En effet, le capteur PMH est également un capteur inductif, c’est-à-dire que grâce au champ magnétique qu’il produit à son extrémité, il détecte automatiquement chaque objet métallique passant à proximité de la tête. Ainsi, grâce à 2 fils électriques connectés au calculateur moteur, un courant proportionnel à la vitesse de rotation du volant moteur est produit à chaque fois que les dents passent devant le métal. Ce signal électrique est transmis directement au calculateur.

Sur les moteurs plus modernes, le capteur PMH est actif. Le fonctionnement est le même sauf qu’il est effectué électroniquement. C’est un système plus onéreux mais bien plus précis.

Quelles sont les limites du capteur PMH ?

Un capteur de régime qui ne fonctionne entraîne généralement un démarrage impossible étant donné que le calculateur ne peut donc pas contrôler l’injection de carburant du fait qu’ils ne connaissent pas la position des pistons.

L’impossibilité de démarrer peut néanmoins être la conséquence de multiples autres problèmes, notamment un problème au niveau de la courroie de distribution, une bobine d’allumage (ou des bougies d’allumage) en mauvais état ou tout simplement un manque de carburant.

Un capteur PMH défaillant est généralement diagnostiqué grâce à différents symptômes :

  • Démarrage difficile
  • Broutements du moteur
  • Calages intempestifs
  • Compte-tours défaillants

Parfois, il peut simplement s’agir d’un problème de connectique, d’un fil débranché ou abîmé. Il suffit alors tout simplement de rebrancher correctement les fils ou d’effectuer un léger bricolage pour rétablir la bonne connectivité.

Le capteur lui-même peut être encrassé ou détérioré et provoquer des disfonctionnements. Il n’aura alors qu’à être démonté et nettoyé pour fonctionner à nouveau.
On peut aussi utiliser un multimètre avec la fonction ohmmètre afin de vérifier la résistance du capteur. Cette dernière doit être comprise entre 300 et 900 Ohm en fonction du fabriquant. Si le bobinage du vilebrequin est complètement détérioré, il faudra le remplacer.
On peut également utiliser un appareil de diagnostic OBD, plus simple d’utilisation et apportant des données plus précises.

Les tarifs varient beaucoup en fonction du constructeur automobile et de la marque. Généralement, le prix d’un capteur PMH est estimé à un prix variant entre 50 et 80 € chez un revendeur de pièces automobiles. Dans le cas où vous faites effectuer un diagnostic et un remplacement par un professionnel, le tarif avoisine les 150€, et peut atteindre 200.

Le capteur PMH est de moins en moins utilisé sur les véhicules modernes et est remplacé par des capteurs « à effet Hall ».

Kyump.com,
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion