Quelle est la limitation de vitesse pour les jeunes conducteurs ? | Kyump Quelle est la limitation de vitesse pour les jeunes conducteurs ? – Kyump
Kyump.com,
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion
Retour à l'accueil
Derniers articles publiés :

Les différences du diesel et de l’essence

Comment changer ses bougies d’allumages ?

Changer les jantes de ma voiture : quand et pourquoi ?

Votre cote auto gratuite en quelques clics :

Quelle est la limitation de vitesse pour les jeunes conducteurs ?

Publié le 08.02.2019



Vous avez enfin eu votre permis, mais, vous allez encore devoir attendre minimum 2 ans avant de pouvoir rouler comme tout le monde. En effet, pour l’instant, vous ne pouvez pas rouler à 130 km/h sur l’autoroute. Mais alors, à combien devez-vous rouler ?

 

1. La durée de votre période de probation 

La durée de votre période de probation va dépendre du type de permis que vous avez choisi en auto école. Si vous avez choisi le permis en conduite accompagnée, vous allez devoir attendre 2 ans avec un permis réduit à 6 points avant de pouvoir conduire normalement. Vous gagnerez également 3 points sur votre permis par année si vous ne commettez pas d’infractions. En revanche, si vous avez choisi de passer un permis « normal », dans ce cas-là vous devrez attendre 3 ans avec un permis à 6 points pour pouvoir avoir les mêmes limites de vitesse qu’un conducteur normal. Sur 3 ans, vous gagnerez 2 points par ans si vous ne commettez pas d’infractions, vous vous retrouverez donc aussi avec capital de 12 points.

2. Les limites de vitesse à respecter

Tout d’abord, si vous êtes sur l’autoroute, vous ne pourrez pas dépasser les 110 km/h sur route sèche au lieu des 130 km/h d’un conducteur normal, si la route est praticable par temps de pluie, vous aurez la même limite de 110 km/h. Cependant, si la limite est réduite à 110 km/h, vous ne devrez alors pas dépasser les 100 km/h. Il existe également une vitesse minimum à conserver sur la voie de gauche, de 80 km/h.

Depuis le 1erJuillet 2018, sur une départementale, si les deux chaussées sont séparées par un terre-plein, vous ne devrez pas dépasser les 100 km/h. Si, dans le cas contraire, il n’y a pas de terre-plein, ce sera alors 80 km/h. Sur les autres routes normalement limitées à 90 km/h, vous serez également limité à 80 km/h.

Enfin, en agglomération, vous serez limité à 50 km/h comme un conducteur normal. Si vous conduisez par temps de brouillard, votre limite est inchangée par rapport à celle imposée aux conducteurs normaux, à savoir 50 km/h sur toutes les routes.

3. Conséquences d’un excès de vitesse 

Si vous dépassez la limite de vitesse fixée, sachez que les sanctions sont beaucoup plus importantes lorsque vous êtes en période probatoire. Si vous dépassez la limite, vous serez soit flashé par des radars automatiques ou par un radar portatif, et dans ce cas-là, vous serez probablement poursuivi par une voiture d’interception de la gendarmerie. S’ensuivra alors la verbalisationet le retrait de points.

Si vous réalisez en excès de vitesse de plus de 30 km/h au-dessus de la limite fixée par le code de la route, vous perdrez trois points. Si vous ne perdez pas vos six points durant l’année, vous recevrez une lettre du ministère vous sommant d’effectuer un stage de récupération de points (aussi dit « stage permis à points »).

Pour un dépassementde plus de 50km/h de la vitesse maximale autorisée, dans ce cas-là, votre solde de pointstombera directement à zéro et vous perdrez votre permis immédiatement. Vous recevrez une lettre « 48SI » du ministère par recommandé avec accusé de réceptionet il y aura retrait du permis de conduire (dans ce cas-là, on parle d’invalidation du permis de conduire). Cette lettre vous informe sur comment
vous avez perdu vos points, rend officielle l’invalidation du permis et vous somme de rendre votre permis dans un délai de 10 jours. Si vous voulez conduire, vous devrez alors repasser un nouveau permis de conduire. Vous allez également devoir payer une amende de 1500€ maximum. si vous êtes récidiviste, ce sera alors 3750€ maximum et cela comptera comme un délit, ce qui apparaitra dans votre casier judiciaire.

 

Kyump.com,
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion