Passer son permis de conduire en candidat libre : tout ce qu’il faut savoir | Kyump Passer son permis de conduire en candidat libre : tout ce qu’il faut savoir – Kyump
Kyump.com,
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion
Retour à l'accueil
Derniers articles publiés :

Voitures au GPL : sont-elles vraiment plus économiques ?

Trouver une borne pour sa voiture électrique : le top 3 des applications mobile

Bien choisir son assurance auto: 3 points clés

Votre cote auto gratuite en quelques clics :

Passer son permis de conduire en candidat libre : tout ce qu’il faut savoir

Publié le 22.12.2018



Il existe des examens en France que vous pouvez passer en candidat libre. C’est le cas pour l’examen du permis de conduire en candidat libre. Ce choix de formation est un moyen pour vous de pouvoir vous présenter aux différentes épreuves du permis de conduire sans contrainte, et sans trop dépenser.

Que veut dire passer le permis en candidat libre ?

Le permis passé en candidat libre est semblable au permis classique, à la conduite supervisée, et même à la conduite accompagnée car les différentes étapes restent les mêmes. Il s’agit de passer deux épreuves, une épreuve théorique sur le code de la route et une épreuve pratique de la conduite. Tout comme le permis habituel, il est impératif de réaliser 20h de conduite avant de passer cette deuxième épreuve du permis de conduire. Si vous la réussissez, vous pourrez circuler sur la route.

Qui est éligible et quelles conditions faut-il remplir pour passer ce permis de conduire ?

Qui peut s’inscrire à ce permis ?

Absolument tout le monde peut s’inscrire pour obtenir ce permis ! A condition que votre contrat le permette, si vous étiez déjà inscrit auparavant dans une autre auto-école. Cela dit, rien ne vous empêche de vouloir changer de statut entre votre examen du code de la route et celui du permis de conduire.

Pour pouvoir vous présenter à l’examen, vous devez remplir différentes conditions

Le candidat doit respecter certaines conditions :

  • Avoir 16 ans minimum pour passer l’examen du code de la route et 18 ans minimum pour l’examen pratique
  • Avoir un formulaire de demande du permis Cerfa 02 et Cerfa 06, visé avec le cachet de l’administration publique par la Préfecture
  • Avoir un livret d’apprentissage pouvant être dématérialisé
  • Être sous la surveillance permanente et directe d’un accompagnateur tout au long de votre formation à la conduite, ainsi que le jour-même de l’examen
  • Se présenter à l’examen dans un véhicule à double-commande mentionnant « apprentissage » et étant assuré aussi bien pour vous que pour votre accompagnateur

L’accompagnateur également doit remplir certaines conditions

  • Il doit être titulaire du permis B depuis au moins 5 ans, sans interruption, c’est-à-dire, sans annulation ou suspension de permis
  • Il ne doit pas exiger aucune rémunération
  • Il doit signer la charte de l’accompagnateur pour être titulaire de l’attestation d’accompagnateur et fournir une pièce d’identité au moment de votre inscription à l’épreuve pratique

Quelle est la voiture autorisée pour passer un permis en candidat libre ?

Sachez que toutes les voitures ne vous permettent pas de passer votre examen du permis de conduire en candidat libre. Votre voiture doit être composé :

  • D’un dispositif de double commande : de frein et d’embrayage, d’accélération, d’avertisseur sonore, de feux et d’indicateur de changement de direction, de 2 rétroviseurs intérieur, d’un rétroviseur latéral extérieur gauche réglé pour l’élève, de 2 rétroviseurs latéraux extérieurs droit dont un réglé pour l’élève et l’autre, le professeur
  • D’un panneau portant la mention « apprentissage » placée de façon visible sur le véhicule

Comme tout véhicule motorisé, la voiture d’apprentissage devra être couverte par une assurance auto : En effet, certaines assurances sont adaptées aux particularités d’un véhicule à double commande. Il est également important de signaler l’apprenti comme second conducteur lors de la déclaration à l’assurance. L’assurance doit couvrir l’ensemble des dommages pouvant être causés.

Comment s’inscrire à ce permis ?

Une fois que vous avez obtenu votre code de la route, vient l’apprentissage à la conduite. Pour vous inscrire au permis de conduire en candidat libre, vous devez vous diriger vers le service des permis de conduire de votre département.

Il vous faudra entrer votre inscription et la réception de votre convocation à l’examen, dans un délai d’environ 10 semaines.

Passer le permis en candidat libre ? Oui, mais à quel prix ?

Si vous passez votre permis de conduire en auto-école, avec un forfait de 20h de conduite, vous devrez débourser en moyenne 1 800€ à 2 000€. Toute heure de conduite supplémentaire vous sera facturée 43€ environ.

Si vous optez pour le permis en candidat libre, vous avez un avantage qui n’est pas négligeable : le prix. En effet, vous n’aurez qu’à dépenser la somme de 30€, somme qui sert à votre inscription au code de la route.

Donc, le tarif moyen sera de 300€, pour un forfait 20h pour l’apprentissage en candidat libre. Il faudra en plus compter une franchise et environ 100€ pour la location de la voiture le jour de votre examen. L’agence devra vous fournir le certificat d’immatriculation, le certificat d’assurance du véhicule ainsi qu’un constat amiable.

Certaines régions imposent de régler une taxe sur le permis de conduire en cas de réussite de l’examen : Dans ce cas, on trouve la Corse du Sud, la Haute-Corse, la Réunion, la Guyane, la Martinique et Mayotte. Son prix varie sensiblement entre ces régions.

Comment se passe l’examen pratique du permis en candidat libre ?

Comme il a été expliqué plus haut, après avoir reçu sa convocation à l’épreuve et en tant que candidat, vous devrez louer un véhicule à double commande pour l’examen avec votre accompagnateur.

Kyump.com,
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion