Acheter une voiture d’occasion récente sans risques : nos conseils | CapCar (ex-Kyump) Acheter une voiture d’occasion récente sans risques : nos conseils – CapCar (ex-Kyump)
CapCar.fr (ex-Kyump),
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion
Retour à l'accueil
Derniers articles publiés :

Quand et pourquoi entretenir sa boite de vitesses

Guide d’achat : 10 voitures de sport à moins de 10 000€

Comment contester un PV ?

Votre cote auto gratuite en quelques clics :

Acheter une voiture d’occasion récente sans risques : nos conseils

Publié le 26.01.2019



Acheter une voiture d’occasion est un acte toujours un peu stressant car on a peur des arnaques, des fausses annonces et des gens malhonnêtes. Pour changer de voiture d’occasion, il convient d’avoir certains bons réflexes pour éviter tout risque.

modes de paiement entre particuliers pour l'achat d'une voiture d'occasion

Pour choisir votre voiture, prenez le temps de vous poser les bonnes questions. Déterminez quel modèle et quel type de voitures vous voulez acquérir  : voiture ancienne, citadine, voiture électrique, monospace, SUV, voiture hybride; diesel ou essence; boîte de vitesse classique ou boîte automatique… Cela vous permettra de cibler votre recherche sur les sites d’annonces de voitures, chez un garagiste ou un concessionnaire disposant d’un parc de voitures d’occasion.

Où chercher la bonne voiture d’occasion?

Le marché automobile est très vaste. Avant d’acheter un véhicule d’occasion, essence ou diesel, il faut d’abord comparer les prix afin de déterminer où on peut le trouver. Il existe de nombreuses façons d’acquérir votre auto :

  • Chez le concessionnaire qui vend des voitures d’occasion préalablement acquises et assure leur bon fonctionnement pour la revente. Le paiement est sécurisé et la voiture est garantie. Néanmoins, le prix de vente d’une auto en concession est souvent assez élevé en raison de la qualité de service qu’apporte le professionnel mais aussi de ses frais et de sa marge qui sont plus élevés.
  • Sur les sites de vente d’occasion où l’on peut trouver des voitures chez les particuliers. Le risque est de tomber sur des acheteurs et des vendeurs malhonnêtes, ou des personnes qui vous feront perdre du temps sans donner suite.
  • Chez des intermédiaires qui mettent en relation les vendeurs et les acheteurs comme CapCar (ex-Kyump). L’intermédiaire est entièrement transparent sur l’état général de la voiture. Faire appel à lui permet de sécuriser le paiement et d’être sûr que la voiture est en bon état car elle est inspectée par un mécanicien professionnel et vendue avec une garantie.

S’assurer du bon fonctionnement de la voiture

Avant même d’envisager d’avoir trouver la perle rare, il est indispensable de vérifier le bon fonctionnement du véhicule d’occasion que vous avez repéré. C’est toujours le plus délicat lors d’une vente entre particuliers. Pour cela, il convient tout d’abord de demander un maximum d’informations sur la voiture au vendeur, des informations auxquelles lui seul peut répondre.

Il peut s’agir du nombre de kilomètres effectués, du nombre de personnes ayant été propriétaires de la voiture avant lui, du type de carburant, des intervalles de révision… Il est possible de demander des précisions comme la provenance des pneus, si ils ont déjà été changés, si la carrosserie a été refaite…

Pour faciliter la prise d’informations, faites une check list de tout ce qui est indispensable à savoir au préalable pour l’achat d’un véhicule d’un véhicule d’occasion. Prendre toutes ces informations c’est éviter les mauvaises surprises !

Le véhicule doit être en bon état. Il faut donc vérifier que le contrôle technique est à jour et que tous les points de contrôle sont aux normes. Pensez également à vérifier que les papiers sont les bons, que les noms correspondent ainsi que les dates (notamment pour les entretiens). Enfin, si vous connaissez l’emplacement de la plaque constructeur, vérifiez-la afin de voir si elle correspond avec la carte grise (le certificat d’immatriculation du vendeur).

Il est tout aussi important de ne pas se précipiter et d’essayer la voiture avant de l’acheter. Souvent, le test d’une voiture dure entre 15 et 20 minutes. Les essais auto sont primordiaux. C’est un « minimum », et cela permet au nouveau propriétaire de s’assurer que le véhicule roule correctement, que les freins, les feux et le frein à main fonctionnent et de savoir s’il y a des choses à remplacer ou à faire contrôler  rapidement.

Sachez qu’il est également possible de laisser un professionnel inspecter et se charger de toutes ces vérifications plutôt techniques. C’est ce que propose le service CapCar (ex-Kyump) qui fait appel à des mécaniciens d’expérience pour évaluer la voiture que vous souhaitez acheter sur notre site. L’inspecteur se charge de vérifier 200 points de contrôle et rédige un rapport complet de tous les défauts jusqu’à la micro-rayure !

Trouver le bon mode de paiement

Afin d’être en sécurité, il faut trouver un mode de paiement sans risques pour ne pas vous faire arnaquer. Il existe différentes méthodes pour acheter un nouveau véhicule d’occasion et effectuer un paiement permettant de minimiser les risques de problèmes, ou pire, d’arnaque :

Le virement bancaire

Si vous achetez une voiture d’occasion à un particulier, il est possible de lui effectuer un virement bancaire. Le virement est à effet immédiat et implique que la somme est réelle, au contraire du chèque classique… Néanmoins, il arrive que l’acheteur ait très souvent peur d’envoyer l’argent avant de récupérer la voiture.

Le chèque de banque

La seconde solution est d’utiliser un chèque de banque. Celui-ci est payant et édité par la banque, pour l’acheteur. Le vendeur peut vérifier auprès de votre banque pour savoir si vous avez les fonds nécessaires pour acheter la voiture. Il est ainsi tranquillisé et vous aussi. Néanmoins, cette méthode peut avoir des failles, certains chèques de banque ne sont pas vérifiés et il peut y avoir quelques arnaques. Pour déjouer celle-ci facilement, n’appelez jamais le numéro sur le chèque pour le vérifier, et réalisez la transaction lors des horaires d’ouverture du standard téléphonique de la banque ou de votre agence.

Le compte séquestre

C’est une nouveau système de plus en plus convoité. Il permet à l’acheteur de bloquer l’argent du véhicule sur un compte géré par un organisme tiers qui s’assure de garder la somme convenue et la redistribue lorsque la transaction est conclue. Il n’y a pas besoin de verser un acompte. Cette méthode est de plus en plus recommandée car elle est devenue sûre et très rapide. En revanche, c’est aussi le moyen de paiement le plus coûteux, le tarif se situant entre 29 et 79€ tandis que pour le chèque de banque coûte environ 15€.

L’intermédiaire

Pour vous épargner toutes les démarches, il existe des intermédiaires entre les vendeurs et les acheteurs qui se chargent de tout gérer au niveau du paiement. C’est un des services que propose CapCar (ex-Kyump). En effet, tout est sécurisé et lorsque la transaction est faite chacun reçoit son dû, la voiture d’une part, l’argent de l’autre. Sur le site CapCar (ex-Kyump), vous trouverez le catalogue des voitures que vous pouvez consulter à tout moment. Ce catalogue comporte le rapport complet du mécanicien sur la voiture et vous permet d’accéder aux détails des 200 points de contrôle effectués par nos professionnels de l’auto.

CapCar.fr (ex-Kyump),
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion