Acheter une voiture d’occasion de plus de 100 000km : les risques à prévoir et à éviter | Kyump
Kyump.com,
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion
Retour à l'accueil
Derniers articles publiés :

Quand est-il nécessaire de changer mes pneus ?

Quand changer sa courroie de distribution ?

Quelle est la limitation de vitesse pour les jeunes conducteurs ?

Votre cote auto gratuite en quelques clics :

Acheter une voiture d’occasion de plus de 100 000km : les risques à prévoir et à éviter

Publié le 31.01.2019



Lors de l’achat d’une voiture de plus de 100 000 km, il est important pour l’acheteur de vérifier que celle-ci est en très bon état, tant sur le plan de l’entretien général que de la sécurité. Même si un tel achat permet de faire d’importantes économies, il est essentiel de vérifier certains éléments avant de conclure la transaction.

tableau de bord

Essence ou diesel, que choisir pour une voiture plus kilométrée ?

Aujourd’hui, les voitures essence catalysées ne demandent plus de réglages critiques au bout de 100 000 km. Cependant, ce n’est pas le cas des moteurs diesel. Les constructeurs ont depuis plusieurs années misé sur la performance des moteurs plutôt que sur leur durée de vie. Ces derniers nécessitent parfois certaines interventions une fois les 100 000 km atteints. En effet, il est possible qu’ils doivent subir une vérification et un remplacement du tarage des injecteurs, un réglage du débit de pompe et un calage du point d’injection.

La question centrale du choix entre diesel et essence : cela dépend de l’utilisation ! Sachant qu’une voiture de plus de 100 000 km a souvent perdu au moins la moitié de sa valeur, le risque de perte d’argent sur un diesel est amoindri même si la revente sera encore plus complexe dans quelques années. C’est pourquoi l’essence peut s’avérer être une bonne solution même si un bon diesel fiable et puissant est tout aussi bien si on compte « finir l’auto «  et pas forcément la revendre.

Faites attention à l’état extérieur du véhicule

Du fait des nombreux kilomètres parcourus par un tel véhicule d’occasion, il est important de veiller sur le fait que celui-ci a été bien entretenu avant sa vente. Accordez une très grande importance aux signes extérieurs tels que les éraflures, les rayures ou encore les accrocs sur la carrosserie. Tous ces éléments peuvent être les signes d’un manque d’entretien de la part du propriétaire qui souhaite vous vendre le véhicule.

Si, au contraire, la voiture s’avère être dans un très bon état, tant à l’intérieur qu’au niveau de la carrosserie, vous devriez pouvoir acheter le véhicule sans vous poser trop de questions. Bien évidemment, pensez à vérifier le carnet d’entretien afin d’avoir toutes les informations concernant l’historique du véhicule ainsi que les factures d’entretien.

Avant la transaction, lors de l’essai du véhicule en présence du vendeur, portez une attention particulière aux éléments suivants. Ils sont très importants car sujets à problèmes lorsqu’il s’agit d’acheter une voiture dont le kilométrage est supérieur à 100 000km.

Vérifiez la présence des factures

À partir d’un certain kilométrage les factures deviennent le prolongement du carnet d’entretien, et permettent d’obtenir une vue précise sur les interventions qui ont été menées sur l’auto au fil du temps. C’est important de vérifier les factures et si elles manquent, c’est le flou et un risque d’autant plus grand de tomber sur une voiture potentiellement défaillante.

Confirmez l’âge du véhicule

Il fut un temps où, une fois les 100 000km atteints, un véhicule était sujet à de nombreuses pannes et incitait les propriétaires à revendre leur voiture.
En effet, les voitures de plus de 15 ans ne possèdent pas des équipements de sécurités indispensables tels que les airbags latéraux, les systèmes ESP et ABS ou encore la direction assistée, contrairement aux véhicules plus récents. Ses pièces de rechange peuvent aussi s’avérer compliquées à trouver. De ce fait, un accident ou une grosse panne rend la voiture économiquement irréparable, ce qui réduit sa valeur à néant.

Aujourd’hui, un véhicule moderne, de moins de 20 ans, et bien entretenu atteint très facilement les 200 000km, voire plus avec quelques soins préventifs. De plus, sur le plan économique, revendre une voiture de plus de 5 ans et affichant 100 000km au compteur représente une mauvaise affaire. En effet, celle-ci a perdu entre 60 et 70% de sa valeur et ne décote plus que de 5 à 10% chaque année.

Vérifiez le réservoir du liquide de refroidissement

Il est important de vérifier le réservoir du liquide de refroidissement. En effet, le liquide doit être remplacé environ tous les deux ans, ou tous les 30 000 km, selon la plupart des constructeurs. La qualité du liquide de refroidissement se dégrade au fur et à mesure que le temps passe. Cela a pour effet une baisse des performances du véhicule ainsi qu’un risque accru de surchauffe moteur, un endommagement de certains de ses composants et de surconsommation de carburant.

Aussi s’il en manque, cela peut devenir grave car que cela peut être le signe d’un manque de vigilance. Un moteur qui n’a pas assez de liquide de refroidissement est un moteur qui a pu surchauffer ou dont le joint de culasse a pu être endommagé (réparer un joint de culasse coûte au minimum de 1000 à 2000€).

C’est pourquoi il est important de s’assurer auprès du vendeur que la purge a été correctement effectuée et de consulter le carnet d’entretien du véhicule pour connaître la date du dernier remplacement.

Faites aussi attention aux consommables. Il est important de penser à vérifier l’état du turbo ou encore des disques, des plaquettes et des amortisseurs qui doivent souvent être changés passé les 100 000 km.

Contrôlez la courroie de distribution

La courroie de distribution doit également être en parfait état. En effet, son rôle étant primordial étant donné qu’elle permet le bon fonctionnement du moteur du véhicule, il ne faut absolument pas qu’elle soit endommagée. Si celle-ci est mal positionnée ou fissurée, la culasse peut se retrouver détruite par les pistons qui tapent dans les soupapes.

Aucun signe visible ne laisse connaître l’état de la courroie de distribution. Il n’y a aucun bruit, ni d’odeur ou autre signe permettant de savoir si la courroie de distribution est en bon état ou pas. Il faut donc la remplacer au bon moment, de manière préventive. Il s’agit néanmoins d’une source de frais supplémentaire.

Choisissez Kyump pour l’achat de votre prochaine voiture !

Vous pouvez aussi opter pour le service Kyump pour l’achat d’un véhicule d’occasion. Chez Kyump, nous sélectionnons le meilleur des voitures d’occasion. Après une inspection approfondie effectuée sur 200 points de contrôle, nous vérifions la présence de l’ensemble des documents administratifs nécessaires à la vente du véhicule : le carnet d’entretien ainsi que les factures d’entretien, le certificat de non-gage, le certificat de cession, le certificat d’immatriculation (carte grise) ainsi que la validité du contrôle technique afin de vous éviter les mauvaises surprises.

Ensuite, nous validons le véhicule et le mettons en vente pour le compte de son/sa propriétaire. En plus, la voiture bénéficie d’une garantie mécanique de 6 mois minimum (extension de garantie possible jusqu’à 24 mois). Vous achetez une voiture de qualité, au meilleur prix. Consultez le processus d’achat Kyump ainsi que nos voitures d’occasion à vendre !

Kyump.com,
l'intermédiaire de confiance entre particuliers n°1 de la voiture d'occasion